Les Guerres de Spherus

Forum RPG gratuit dans l'univers BIONICLE depuis 9 ans maintenant!
 
FAQAccueilPortailMondesMembresGroupesConnexionS'enregistrerRechercher

Partagez | 
 

 [Rivière Dormus] Terres de Malachite

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: [Rivière Dormus] Terres de Malachite   Mar 22 Oct - 1:15

D'immenses champs verdoyants, qui s'étalaient à perte de vue de part et d'autre de la Dormus. De longs, fin et sinueux canaux qui transportaient de l'eau loin du lit de la rivière, permettant au liquide vital d'affluer au cœur même des structures construites par les Fantômes depuis leur installation définitive sur ce territoire. Des cultures de toutes sortes, ainsi que des vergers. Un véritable petit paradis, qui pour l'instant ne couvrait pas toute la longueur de la Dormus. Mais déjà, les efforts effectués avaient permis une véritable transformation de la région toute entière.

Alors qu'une semaine auparavant, la rivière se trouvait au beau milieu d'un désert mortel et complètement stérile, le cours d'eau était désormais entouré d'une immense oasis, grouillante de vie et de richesses.

Les efforts avaient certes été colossaux, mais le résultat était à la hauteur des espérances d'Aqua. Cette dernière avait travaillé de manière acharnée pendant plusieurs mois pour parvenir à ce résultat, même si les changements visibles n'avaient été effectués que lors des derniers jours. Car pour être en mesure de changer une étendue aride et morte en un paradis verdoyant, elle avait du œuvrer avec des centaines de ses confrères avant de pouvoir mettre son plan en marche. Ce dernier avait cependant été un succès, et la toa de l'eau ne regrettait aucunement les innombrables et interminables heures passées à faire passer l'eau de la Dormus dans le sous-sol qui englobait tous les territoires qui étaient désormais totalement verts.

Les étapes avaient été nombreuses, fastidieuses et difficiles... tout d'abord, faire en sorte que l'eau transférée dans les sous-sols ne soit pas perdue ou polluée. Pour cela, elle avait travaillé de concert avec les scientifiques agoris et matorans, ainsi que les toas du son, de la roche et de la terre qui étaient postés dans la Spire et les avant-postes qui l'entouraient. Les toas du son, se servant de leurs pouvoirs, avaient aidé les agoris à sonder le sol à l'aide d'ultrasons. La structure en relief du sous-sol avait ainsi pu être étudiée, jusqu'à trouver ce qui intéressait les Fantômes: une couche d'argile, totalement imperméable et qui permettait de retenir l'eau en profondeur. Puis les toas de la roche et de la terre avaient "corrigé" les imperfections de cette fameuse couche. Bouchant les ouvertures qui auraient laissé le précieux liquide s'échapper, créer des puits pour permettre de récupérer l'eau en surface. Tout cela a été effectué de concert avec les innombrables équipes minières rebelles, qui avaient creusé de nombreuses galeries souterraines pour permettre aux maîtres élémentaires d'agir directement aux points sensibles.

Les tunnels avaient ensuite été rebouchés, pour éviter tout effondrement. C'est ensuite que des dizaines toas de l'eau étaient intervenus. Pendant plus d'un mois, ils avaient puisé l'or bleu de la rivière pour la faire pénétrer dans le réseau de récupération précédemment créé par les Fantômes. Aqua avait ainsi dû s'épuiser pendant des heures qui lui avaient alors paru interminables, drainant l'eau de la Dormus vers la nappe phréatique, jusqu'à ce que cette dernière soit pleine. Entre temps, les ingénieurs agoris et matorans avaient ensuite percé des puits directement dans le lit de la rivière, avant de mettre en place un système de canalisations qui laissaient tout simplement passer une partie du cours d'eau vers le sous sol. Ainsi, environ 10% du flux total de la Dormus pouvaient être redirigés vers les souterrains avant d'être utilisés par les habitants en surface. Lorsque la nappe phréatique était pleine, le transfert s'arrêtait naturellement et le lit de la rivière retrouvait sa taille normale.

Tout cela avait été effectué en plusieurs mois, dès le début des travaux de construction de la Spire. L'eau était là, et les toas de la terre avaient également travaillé d'arrache-pied pendant de longues semaines pour améliorer sensiblement la qualité du sol, même si celui-ci restait extrêmement pauvre en sels minéraux et autres ressources nécessaires au développement de plantes. C'est là que Takurak était intervenu, envoyant une demande de priorité maximale à la Forteresse du Labyrinthe. Il avait "exigé" qu'une équipe conséquente de toas de la jungle soit immédiatement dépêchée sur les lieux, dès qu'il avait été mis au courant de l'existence des plans d'Aqua.

Au début, le rahkshi ne croyait pas vraiment que sa demande serait prise au sérieux... et lorsque le surlendemain, plusieurs dizaines de toas de la végétation étaient arrivés à la Forteresse, cela l'avait grandement étonné. Mais sans perdre de temps, il avait aussitôt recensé les nouveaux arrivants avant de les envoyer directement au travail, sous les ordres d'Aqua. Les toas venaient de tous les territoires rebelles, de Bara-Magna et même de l'univers matoran. Pendant quatre jours, ils s'étaient relayés sans relâche, usant de leurs fantastiques pouvoirs pour faire verdir en une semaine une oasis qui aurait demandé des mois de travail en utilisant des méthodes conventionnelles.

Et désormais, des milliers de rebelles - agoris pour la plupart, mais également glatorians et même des skralls et des vorox - s'occupaient d'entretenir les terres vertes qui entouraient la Dormus. De leur couleur, elles avaient été surnommées Terres de Malachite. Afin d'éviter toute confusion, le commandement Fantôme avait alors immédiatement décidé de changer officiellement le nom de la région. La ville qui s'était créée au cours des derniers mois entre les différents avant-postes et la Spire s'appellerait ainsi, dorénavant, Malachite, du nom de la pierre verte que l'on pouvait parfois trouver dans les sous-sols de la planète des sables.

Et alors que la seconde moitié de la nuit venait de commencer, Takurak se trouvait au sommet de la Spire, observant le paradis miniature qui s'étendait à perte de vue, de l'un et l'autre côtés de la Dormus. Il souriait intérieurement, heureux et satisfait du résultat. Il avait réussi. Aqua avait réussi... les Fantômes avaient tous réussi à recréer - à très moindre échelle - ce à quoi ressemblait autrefois Spherus Magna. Et il s'agissait là bien plus que d'une avancée stratégique ou commerciale.

Bien plus que l'eau potable désormais disponible en masse, bien plus que l'abondante nourriture que fourniraient bientôt les cultures nouvellement créées, c'était le Feu qui comptait. Cette petit flamme, qui s'était depuis très longtemps éteinte dans le cœur de nombreux rebelles, et qui s'était aujourd'hui rallumée. L'espoir d'un peuple tout entier, de pouvoir un jour revivre à nouveau à l'abri du danger. Que cela passe par la renaissance de Spherus ou par un autre moyen, cela comptait peu.

Mais ce bond de géant dans la Voie que suivaient désormais les Fantômes, n'était qu'une étape parmi tant d'autres. Il restait encore beaucoup de travail à accomplir. Le plus dur restait sûrement à faire, mais jamais Takurak, Aqua, et tous les autres rebelles n'avaient aussi convaincu d'une chose. La Victoire approchait. Pas une victoire militaire. Non pas la destruction d'un ennemi, mais au contraire la restauration de la gloire perdue des peuples de Bara-Magna.

Cependant, un problème rappellerait bientôt les armées Fantômes à l'ordre. Un problème d'une taille considérable, qui parcourait les étendues désertiques sans jamais rencontrer quoi que ce soit qui puisse un jour le contrer ou lui barrer le passage. Un problème qui datait de temps immémoriaux, et qui n'avait persisté dans l'esprit de tous que sous la forme d'un mythe, d'une vieille légende presque oubliée.

Et alors que les censeurs sismiques de la Spire repéraient une activité souterraine qui s'approchait de la Dormus, nul ne pouvait se douter que le Maelström avançait en direction des Terres de Malachite.
Revenir en haut Aller en bas
 
[Rivière Dormus] Terres de Malachite
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Rivière Dormus] La Spire
» Haïti: un camion plonge dans une rivière, des dizaines de victimes
» Il ne manquait plus que toi.[PV Rivière 'Argentée]
» Inauguration du Pont sur la Rivière Pendu
» Qu'est ce qu'on va s'ennuyer en Terres Immortelles...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Guerres de Spherus :: Mondes débloqués :: Reste de Bara Magna :: Grandes étendues désertiques :: Rivière Dormus-
Sauter vers:  

Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit
BIONIFIGS.com | Le Mur de l'Histoire | Espace des Joueurs | Centre de communication | Nuvapedia.com | JDR Hero Factory | Lettre d'infos